Portrait cycliste : Lucie

Voici le portrait de Lucie Vanroy, qui voyage et se déplace quotidiennement avec un vélo monté à la carte à l’atelier de La Cyclerie!

Les qualités de son vélo ?

“Mon vélo est un petit bijou qui roule tout seul, qu’il soit chargé à bloc en voyage ou équipé léger pour une balade”.

Cycliste depuis quand et pourquoi ?

“Je roule en ville depuis plus de 20 ans avec le vieux Peugeot vintage de ma maman et n’y connaissais pas grand chose en vélo 🙂

L’achat d’un vélo de course sur une brocante, il y a 3 ans, m’a permis de découvrir le plaisir de rouler plus loin que le centre ville.

A l’époque, j’avais déjà choisi de le confier à la Cyclerie pour le remettre à neuf.

L’été 2019, avec des amis, on a prévu un voyage de 1000km à travers l’Allemagne pour rejoindre Leipzig en suivant le Rhin puis le Main.

C’est devenu nécessaire d’investir dans un vélo qui puisse être assez polyvalent pour parcourir de longues distances chargés de bagages, sur tous types de terrains.

J’ai d’abord regardé ce que différentes marques proposaient comme vélos montés mais il y avait toujours un équipement ou un montage qui ne me convenaient pas. Et puis, les personnes rencontrées dans les magasins de vélos « classiques » manquaient vraiment d’expérience dans ce type d’usage.

Du coup, contacter la Cyclerie m’a paru évident pour pouvoir être conseillée par des pros ayant de l’expérience dans les voyages à vélos.

Pour un budget à peine plus élevé qu’un vélo « tout fait », j’ai pu choisir chaque pièce en fonction de mes besoins, montées sur un cadre neuf avec une peinture sur mesure.

Au départ, ma seule certitude sur l’équipement, c’était le choix de ces sublimes garde-boues martelés ❤

Pour le reste, j’ai fait confiance à Gilles, Yves et Thomas”.

À quelle fréquence ?

“Je l’utilise aussi au quotidien, mais avec parcimonie car je ne le laisse pas attaché trop longtemps sans surveillance en ville…
En moins d’un an, il a déjà parcouru près de 2000 bornes sans aucun ennui technique, pas même une crevaison 🙂
Cela change tout de pouvoir compter sur du matériel performant, cela m’a donné la confiance nécessaire pour planifier des parcours plus longs et plus techniques”.

Une belle expérience à vélo ?

“J’ai profité d’une belle journée de mai pour parcourir pour la première fois 115 bornes en solo.

J’ai planifié mon parcours sur l’application Komoot pour rouler jusque Bokrijk et emprunter la piste cyclable qui passe à travers l’eau. Cela fait quelques mois que je rêvais d’aller jusque là, c’était un bon test pour savoir si j’étais capable de tenir un rythme soutenu aussi en solo.

C’était une super expérience, j’aurais pu rouler encore plus longtemps, cela m’a donné confiance dans mes capacités physiques et m’ouvre de nouvelles perspectives pour découvrir d’autres coins en Belgique !”

Un prochain projet ?

“J’ai plein d’envies de voyages, que ce soit en Belgique ou ailleurs.

Découvrir les Ardennes, les Fagnes, traverser le Limbourg et rejoindre la Zélande, rouler jusqu’au Danemark, parcourir les côtes de Bretagne, traverser la France, …

Ce qu’il y a de fantastique dans le voyage à vélo, c’est la LIBERTÉ.

Une fois équipé, en fonction du temps dont tu disposes, tu peux planifier un tour de 2 jours ou de 2 semaines, ce sera le même plaisir de la découverte!

Mon prochain objectif, c’est partir quelques jours seule et bivouaquer dans les bois, entre Eupen-Malmédy et Bütgenbach. Mais je dois encore un peu travailler sur ma crainte de dormir seule au milieu de nulle part 😉

En temps que femme, ce n’est pas toujours évident de se sentir libre ET en sécurité.

A vélo, je ne recherche pas la performance sportive plutôt à dépasser mes peurs et mes barrières”.

 

[Portrait réalisé par La Cyclerie et Lucie Vanroy. Première diffusion : juin 2020 sur la page Facebook de La Cyclerie.]

Leave a Comment

*

code